Les enjeux de la formation professionnelle

Marché du travail rime depuis toujours avec compétitivité. Pour obtenir et garder un emploi, il faut avoir les compétences nécessaires. Or, ces compétences évoluent sans cesse au rythme des nouveaux défis et des avancées technologiques. La réponse à cette problématique se trouve en grande partie dans la formation professionnelle. Si la notion de formation peut paraître complexe à mettre en place pour certaines entreprises, elle n’en est pas moins indispensable. Accompagner l’évolution professionnelle du salarié est synonyme de réussite aussi bien pour le salarié que pour l’entreprise. Ainsi, former ses salariés c’est également contribuer à la réussite de son entreprise !

Pour 84 % des actifs interrogés, la formation professionnelle est nécessaire pour conserver son employabilité tout au long de sa vie active (source : étude Harris Interactive/Centre Inffo).

L’impact de la formation sur l’évolution professionnelle des salariés

Pour rappel, il est question dans cet article de formation professionnelle continue. Contrairement à la formation initiale, dont le but est d’accompagner une personne avant son entrée sur le marché du travail, la formation continueconsiste à accompagner les salariés et les personnes en reconversion, ou en recherche d’emploi, tout au long de leur parcours professionnel.

Le développement des compétences

La formation professionnelle permet au salarié de rafraîchir et d’approfondir ses acquis, tout en développant de nouvelles compétences professionnelles. C’est la clé d’une bonne adaptation aux évolutions sociétales et technologiques. Selon un sondage réalisé par Statista en avril 2019, 85 % des personnes ayant suivi une formation professionnelle déclarent qu’elles ont pu obtenir des compétences qui leur sont utiles au quotidien. Par ailleurs, un salarié dont l’employeur a encouragé la formation, se sent à la fois considéré et soutenu. C’est une forme de réalisation personnelle qui renforce la motivation au travail.

L’évolution de carrière

90 % des personnes interrogées considèrent que la formation permet d’évoluer dans sa vie professionnelle, et 85 % considèrent qu’elle permet de maximiser les chances de retrouver un emploi après une période d’inactivité (source : sondage Statista, avril 2019).

Grâce à la formation, le salarié valorise ses compétences tout en restant en phase avec les exigences du marché de l’emploi. Un salarié qui obtient de nouvelles qualifications aura donc plus de facilités à évoluer professionnellement, que ce soit au sein de son entreprise ou dans un autre secteur d’activités. En effet, se former en entreprise est le meilleur moyen d’obtenir des promotions basées sur les compétences réelles plutôt que l’ancienneté, qui ne bénéficie pas à tout le monde. Réaliser une formation au cours de sa vie professionnelle permet également de réussir sa reconversion après une perte d’emploi par exemple.

En résumé, la formation professionnelle permet au salarié :

  • d’acquérir de nouvelles qualifications
  • d’accéder à une plus grande autonomie
  • de s’adapter aux évolutions sociétales, technologiques et organisationnelles
  • de maintenir son employabilité
  • de se préparer à un changement d’activité

Formation professionnelle : un levier de performances pour l’entreprise

Que ce soit pour des raisons organisationnelles ou bien financières, il n’est pas toujours simple pour une entreprise d’encourager le départ d’un salarié en formation. Pourtant, l’importance de la formation professionnelle ne doit pas être négligée. Il est avant tout question de productivité et de compétitivité.

La formation professionnelle comme outil de productivité

Quel est l’intérêt de la formation professionnelle pour une entreprise ? Arriver à une meilleure employabilité de ses salariés.

Un salarié qualifié est plus à même de répondre aux exigences du marché et aux évolutions technologiques. Garantir son accès à la formation booste également sa motivation et, par conséquent, sa productivité. Sur le plan humain, une entreprise qui forme ses employés contribue à leur épanouissement professionnel. Grâce à une formation adaptée, ils gagnent en expertise et se sentent plus légitime. Cette réalisation personnelle a un impact direct sur le bien-être au travail. Or, les études prouvent que la qualité de vie au travail est un facteur clé de la productivité d’une entreprise.

Lire aussi – Qualité de vie au travail : un gain de productivité ?

La formation professionnelle comme levier de fidélisation et d’attractivité

La formation et l’évolution professionnelle sont de véritables outils de fidélisation des salariés. Un collaborateur qui s’accomplit au sein d’une entreprise aura moins de raisons de partir, limitant ainsi le turn over. La formation des salariés est également un bon argument économique. Une entreprise qui permet à un employé de se former professionnellement n’aura pas nécessairement besoin de s’engager dans un recrutement pour pallier aux évolutions de son secteur d’activités.

Enfin, une entreprise qui met en avant la formation professionnelle est beaucoup plus attractive qu’une entreprise qui ne partage pas cette préoccupation. Les candidats ne cherchent plus seulement un travail pour subvenir à leurs besoins. Ils souhaitent obtenir un poste qui leur permettra de renforcer leurs compétences professionnelles et d’évoluer dans l’entreprise. L’épanouissement au travail et les possibilités d’évolution sont devenus des critères déterminants dans le choix d’une entreprise plutôt qu’une autre. C’est tout l’enjeu d’une bonne marque employeur, et la formation professionnelle en fait partie.

Quel type de formation professionnelle choisir ?

Formation inter ou intra entreprise ?

La formation intra-entreprise est dispensée par des organismes de formation, au sein de l’entreprise elle-même. Il s’agit d’une formation personnalisée en fonction des problématiques spécifiques à l’entreprise. Ce type de stage permet au salarié de recevoir une formation “sur-mesure”, qui répond aux besoins spécifiques de son entreprise.

A l’inverse, la formation inter-entreprise aborde une vision plus globale. Elle permet au salarié de sortir de son environnement de travail pour développer ses compétences professionnelles. Il peut s’agir de compétences en lien avec son poste ou bien d’une reconversion professionnelle. C’est aussi l’occasion d’échanger avec des personnes extérieures à l’entreprise, sur des expériences réciproques.

e-Learning ou Digital learning ?

Bien qu’on les confonde souvent, digital learning et e-learning ne désignent pas le même procédé de formation.

Le digital learning est une pratique qui se développe de plus en plus. Elle permet aux participants d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles, de façon autonome. Ce format d’apprentissage permet d’améliorer la qualité de l’enseignement et les procédés de mémorisation. Les contenus digitaux apportent notamment plus de pédagogie à la formation et favorisent les interactions entre les participants. Le digital learning peut être utilisé en présentiel comme à distance, dans toutes les étapes de la formation. Il englobe le e-learning, mais aussi de nombreux outils tels que les vidéos de formation, les classes virtuelles, les quizz, ou encore les fameux serious game qui associent, à travers une application informatique, un objectif concret (tel que l’apprentissage) avec un outil ludique inspiré des jeux vidéos.

Quant au e-learning, c’est une formation organisée, comme son nom l’indique, en ligne. Elle consiste à mettre à disposition du ou des participants, des contenus pédagogiques qui peuvent inclure différents types d’interactions : mini-jeux, questionnaires à choix multiple, quiz etc.

L’accompagnement à la formation professionnelle

Le CPF : compte personnel de formation

Seulement 25 % des actifs interrogés connaissent le montant de leurs droits CPF, et la plupart d’entre eux estiment qu’ils ne sont pas assez informés (source : challenges.fr )

Le compte professionnel de formation, plus connu sous l’acronyme CPF, est un dispositif de financement public de formation continue. Il a été créé dans le but d’encourager les actifs à se former tout au long de leur vie. Pourtant, nombreux sont ceux qui ne connaissent pas les opportunités et modalités de formation qui s’offrent à eux. D’après un sondage réalisé par Statista en juin 2019, 43 % des personnes interrogées se sentent mal informées sur la formation professionnelle. Pour faciliter l’accès aux informations, le ministère du travail a donc lancé en novembre 2019 une campagne d’information ainsi que l’application « Mon compte formation ». L’objectif ? Contribuer à la valorisation et à la sécurisation du parcours professionnel en France.

La semaine européenne des compétences professionnelles

A l’initiative de la Commission européenne, la Semaine européenne des compétences professionnelles est organisée chaque année depuis 2016. Au cours de cette semaine, des organisations régionales et nationales présentent leurs meilleurs exemples de réussites de l’EFP, l’enseignement et la formation professionnels. Ils mettent ainsi à l’honneur des secteurs qui permettent à tous de se doter des compétences dont ils ont besoin pour mener une vie professionnelle épanouissante. L’objectif ? Sensibiliser les employeurs à l’intérêt d’investir dans les ressources humaines en soutenant les formations professionnelles.